Le quaker

Posted onLeave a comment

22,00

1969. Glasgow. Trois jeunes femmes sont allées danser dans un bal populaire, elles y ont rencontré un garçon que leurs amies décrivent comme bien de sa personne et correct, elles ont été très discrètes sur cette relation, puis on a retrouvé leurs cadavres sur des terrains vagues, elles ont été violées et étranglées avec leurs bas. Les recherches piétinent, les policiers de la criminelle sont à cran, ils se perdent dans les détails.
L’inspecteur principal Duncan McCormack est appelé pour auditer la désastreuse enquête, ce qui a le don d’irriter les membres de l’équipe du commissariat. Parallèlement Alex Paton, un perceur de coffres-forts venu de Londres pour cambrioler une salle des ventes dans sa ville natale, croise le tueur à mesure que l’intrigue se noue et que McCormack est impliqué dans les deux affaires. L’auteur, qui donne alternativement la parole aux victimes et aux enquêteurs, dresse le portrait vivant d’un quartier lugubre en pleine démolition, un témoignage sur l’état de la police de Glasgow et ses préjugés à l’apogée du règne de la mafia locale, tout en menant une intrigue policière solide, tenue par des personnages inoubliables.
Liam Mcllvanney s’inspire d’un fait divers pour nous raconter la complexité d’une ville et de sa police à la fin des années 60.

Catégorie : Étiquette :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *